L’Atelier

C. Olivier Bonvin, Artiste-peintre

COMMENT PROGRESSER

Ça y est, on est embarqué dans un cours de dessin! Alors pour commencer, il nous faut examiner comment on apprend à dessiner.

Chez les Chinois, on fait dessiner des pierres pour commencer... pourquoi? Parce qu'elles contiennent l'histoire de l'univers.

On leur fait aussi dessiner très jeune, des idéogrammes en commençant par une simple ligne tracée au pinceau et à l'encre. Pas de dessin. Une ligne, encore et encore.

Finalement après plusieurs jours, le Maître chinois approche et d'un coup d’œil furtif donne son accord. Pourtant c'est toujours un simple trait au pinceau. Que s'est il passé?

Le souffle de vie est passé au bout du pinceau et ce trait là n'est pas comme les autres. Voilà ce qui s'est passé.

 

Chez les occidentaux, la tradition était de commencer par observer des formes géométrique simples en volume, généralement des moulages de plâtre.

Lorsque le dessin était "juste" on passait à plus compliqué pour finir par les moulages ou statues de figures humaines.

Lorsque le dessin est "juste" on passait aux portraits puis aux modèles vivants. Le paysage était secondaire.

Enfin, lorsque le dessinateur, à demi découragé de toutes ces copies, finit par laisser de manière inattendue sortir cet instant de création pure au bout de son crayon, le souffle de vie là aussi vient enfin d'apparaître. Et le chef d’œuvre est enfin né!

On voit ainsi deux approches opposées qui vont chercher l'esthétique par deux chemins différents. La première part de l'esprit qui anime le corps, qui anime la main, qui anime le pinceau et finalement qui anime le trait d'encre.

La seconde approche part de l'univers physique, bien tangible, place le dessinateur à une certaine distance de cet univers et lui demande une parfaite duplication. Au moment où enfin, après de longues heures d'efforts et d'application, l'individu crève soudain ce qui se trouve entre lui-même et son sujet, il devient l'objet et le résultat est le même que celui obtenu par les écoles asiatiques. Dans les deux cas le "souffle de l'esprit" est passé au bout du crayon et le trait est divin!

Alors pour apprendre le dessin de la manière occidentale, il va falloir s'armer de patience et beaucoup observer.

Les difficultés que l'on doit surmonter pour apprendre le dessin et la peinture peuvent se classer comme suit :

Trois obstacles aux progrès en dessin

1) Connaître les bonnes techniques de dessin.

De nos jours le dessin classique n'est quasiment plus enseigné. Trouver un bon peintre ou dessinateur qui ait l'envie d'enseigner et de vous expliquer tout ce qu'il sait relèvent parfois de la gageure. J'ai moi-même recommencé 4 fois à ré-apprendre le dessin en partant à chaque fois de zéro chez 4 peintres différents. Le quatrième était le bon!

Un dessin se construit. On ne dessine pas directement le sujet et ses contours, on construit un dessin.

Elisabeth Louise Vigée Le Brun, portait
Elisabeth Louise Vigée Le Brun, portait

2) Développer l'observation visuelle

Entraîner la justesse de regard, la rigueur et la précision visuelle, guidant la main sur la feuille, (l’œil et la main travaillant de concert …) cela d'après modèle réel. Le modèle d'après photo n'est pas recommandé.

Perspective

3) Pouvoir se corriger de nos erreurs ou être aidé à se corriger.

En atelier vous pouvez avoir une intervention directe de l'enseignant. Seul ce n'est pas possible. Mais il y a des moyens que nous étudierons. Comprendre pourquoi c'est "faux" et trouver où on s'est trompé nous fera comprendre que 95% des erreurs proviennent de proportions incorrectes.

Cours

Pour obtenir le maximum de résultat, il va falloir suivre quelques préceptes :

Trouver un endroit chez vous qui deviendra votre lieu de travail. Aménagez-le si possible, ou réservez une partie de la pièce que vous avez choisie de manière à pouvoir l'utiliser. On doit idéalement pouvoir laisser en plan sans avoir à tout ranger.
Installez un éclairage suffisant pour pouvoir y travailler, ainsi qu'une petite table ou un tabouret de bar ou un petit meuble quelconque pour poser les sujets que vous allez dessiner.
Prévoyez quatre heures par semaine, deux au minimum, pour progresser normalement.

Il est important de réserver ce temps et de prendre la ferme résolution de s'y tenir ! Si vous avez la ténacité et l'esprit de conquête de l'occidental ajouté à la sagesse et la patience de l'oriental, rien ne vous résistera.

Art et Covid

Art et Covid

Claude Monet, Les Nymphéas
Claude Monet, Les Nymphéas

Depuis l'époque où les impressionnistes ont mis le doigt sur une vérité fondamentale de l'univers, réduisant l'apparente immobilité de la matière en une suite de petites touches virevoltantes dans l'espace, les artistes ont toujours eu ce sixième sens devançant la science.