L’Atelier

C. Olivier Bonvin, Artiste-peintre

POSITION DE TRAVAIL

LE CHEVALET

On trouve, dans le commerce, des chevalets d'étude bien pratiques. Plus tard vous l'apprécierez lorsque vous peindrez. Le chevalet est réglable en hauteur. Positionnez-le de telle manière que votre main se trouve à hauteur d'yeux. Un autre avantage du chevalet, et non des moindre, est de vous offrir le plaisir et la facilité de dessiner dans le même plan que le sujet qui vous servira de modèle.

Position de travail

 

SANS CHEVALET

Vous utiliserez un carton à dessin de format 50 cm x 65 cm, de préférence. Ce format, appelé 'raisin' est le format le plus couramment utilisé dans les écoles d'art.
Pour travailler à votre aise, placez le carton à dessin sur vos genoux, le dossier d'une deuxième chaise servant d'appui devant vous. Sur le carton à dessin vous fixerez solidement votre feuille à l'aide de quatre pinces.

TENUE DU CRAYON

tenue du crayon

Tenez votre crayon de manière à éviter de frotter la main sur le dessin. Le mouvement est donné par le bras

en entier. L'habitude d'écrire, la main appuyée sur le papier, oblige à s'entraîner au dessin à main levée. Utilisez un appui pour de petits mouvements et dessinez à main levée pour des mouvements importants.

Diverses manières de tenir le crayon.

tenue crayon2

Avec appui et tenue du crayon entre pouce et index. Permet de bien contrôler l'appui sur la feuille tout en gardant une bonne liberté de mouvement.

tenue crayon3

 Tenue normale avec léger appui sur l'ongle du majeur.

tenue du crayon4

Ici sans appui, à main levée. C'est en effet le bras qui donne le mouvement. Ce n'est pas comme l'écriture. La main reste fixe et le poignet aussi, comme au tennis. Seule les petits mouvement de moins d'un à deux centimètres nécessitent un appui. Jamais la main ne doit frotter sur la feuille.

Pratique:

Exercez-vous à tracer de grandes et belles lignes droites à main levée. Un contrôle certain du tracé, le crayon se montrant "obéissant ", marquera la fin de cet exercice.

Exécutez des tracés de lignes dans toutes les directions. Vous marquez le point de départ et le point d'arrivée.

Puis, faites une belle et longue ligne, toujours à main levée, au RALENTI!
C'est important, votre intention doit dominer la tendance à s'écarter de la direction voulue.
Recommencez, encore au ralenti, jusqu'à pouvoir tracer de belles lignes dans tous les sens. Ne mettez de la vitesse dans cet exercice que lorsque vous maîtrisez bien le ralenti, le mouvement lent.
Exercez votre main à obéir. Il faut du contrôle.
Cet exercice apporte plus de maîtrise et est un échauffement.
Visualiser par avance ce que vous allez faire sur la feuille de papier blanche.
Puis exécutez de belles et longues lignes, droites ou courbes, selon votre décision. Si la main vous joue des tours et que la ligne que vous avez dessinée ne correspond pas à celle que vous vouliez faire, recommencez. A main levée pour avoir une grande liberté de mouvements. Vous devez maîtriser cette étape.

Pour l'anecdote, dans le bâtiment la précision est de l'ordre du centimètre. En menuiserie c'est le millimètre, en mécanique on est au centième de millimètre voir moins.

En dessin le millimètre est prépondérant dans un portrait ressemblant. Tout dépend du format. Travaillez en grand format pour commencer. ne dessinez pas sur des confettis!

Art et Covid

Art et Covid

Claude Monet, Les Nymphéas
Claude Monet, Les Nymphéas

Depuis l'époque où les impressionnistes ont mis le doigt sur une vérité fondamentale de l'univers, réduisant l'apparente immobilité de la matière en une suite de petites touches virevoltantes dans l'espace, les artistes ont toujours eu ce sixième sens devançant la science.