L’Atelier

C. Olivier Bonvin, Artiste-peintre

La Composition

ART ET SPIRITUALITÉ

L'ART EST-IL SPIRITUEL?


L'ART N'EST-IL QUE VISUEL?


« La beauté sauvera le monde » Dostoïevski


On va découvrir dans les citations suivantes les deux extrêmes de l'art:
- l'Art en tant que vue de l'esprit (en bleu)
- l'Art en tant que représentation matérielle (en rouge)

HENRI MATISSE : "C'est en rentrant dans l'objet qu'on rentre dans sa propre peau. J'avais à faire cette perruche avec du papier couleur. Et bien! je suis devenu perruche. Et je me suis retrouvé dans l’œuvre. Le Chinois a dit qu'il fallait s'élever avec l'arbre. Je ne connais rien de plus vrai. »
« Tout ce que nous voyons passe par la rétine, s'inscrit dans une petite chambre, puis s'amplifie par l'imagination. II faut trouver la quantité et la qualité de timbre pour impressionner l’œil, l'odorat et l'esprit. Faire goûter entièrement une plante de jasmin, par exemple... »
André Verdet: Prestige de Matisse.

MARCEL GROMAIRE : « Transposer, c'est aller à la découverte de l'objet, le situer, le dépouiller, et  le faire apparaître de plus en plus vrai à mesure que l'on avance. »
« Rechercher de quel côté, sous quel aspect, l'objet est le plus pleinement lui-même, expressif ! Voir grand. »
« La sensibilité est la faculté de pénétrer l'intimité des choses — plus la sensibilité est aiguë, plus l'art est vaste. »
« La première chose à trouver, c'est l'atmosphère du tableau, sa signification intérieure. »
« Le sujet apporte beaucoup à celui qui lui apporte beaucoup (fusion de deux richesses...). Il n'est pas facile de n'apporter au sujet que des éléments qui lui conviennent. Il n'est pas facile d'éviter le côté banal d'un sujet ni de découvrir ce qu'il y a d'essentiel. Dans tout chef-d’œuvre, le peintre est en accord parfait avec son  Sujet. » Peinture 1921-1939.

AUGUSTE RODIN: « L'art, c'est la contemplation. C'est le plaisir et l'esprit qui pénètre la nature et qui y devine l'esprit dont elle est elle-même animée. C'est la joie de l'intelligence qui voit clair dans l'univers et qui le recrée en l'illuminant de conscience. » L'Art.

VICTOR VASARELY:  « II existe un  mot sacré qu'on prononce — à tort ou à raison — par rapport à l'art : la Nature. Si pour l'homme romantique celle-ci résidait dans un clair de lune, un paysage, la flore et la faune, le masque multiple de l'homme, en un mot dans le monde visible et identifiable, pour nous cette même nature se présente comme une structure complexe, tantôt micro, tantôt macrocosmique avec au-dedans, intimement mêlée, notre âme.
La contemplation par l'extérieur se transforme donc en participation par l'intérieur. L'artiste réalise qu'il est lui-même la nature. Sa vision partielle devient une conscience totale, nécessairement abstraite. Ces dires sont loin d'être la condamnation de la figuration du passé.  Rien n'est plus loin du naturel que Vinci ou Corot, rien n'est plus près de l'abstrait que Piero de la Francesca ou Vermeer. »
De l'invention à la ré-création.

Art et Covid

Art et Covid

Claude Monet, Les Nymphéas
Claude Monet, Les Nymphéas

Depuis l'époque où les impressionnistes ont mis le doigt sur une vérité fondamentale de l'univers, réduisant l'apparente immobilité de la matière en une suite de petites touches virevoltantes dans l'espace, les artistes ont toujours eu ce sixième sens devançant la science.